Les cabanes


Après avoir terrassé, dans la pente naturelle du terrain, le décrochement qui correspond au futur emplacement de la cabane, les soldats rejettent, sur le devant, les déblais du creusement de la plateforme ainsi créée, pour former les chemins qui vont relier les cabanes. Ils construisent alors de petits baraquements en bois, qui reposent le plus souvent sur des plots de briques. Ce sont des constructions qui mesurent 8 à 10 m de longueur, pour 4 à 5 m de large, avec un toit à une seule pente, le plus souvent en toile goudronnée recouverte de branchages. Sur la façade avant s’ouvrent en règle générale une porte et une ou deux fenêtres. Ce sont des bâtiments confortables, dotés d’un poêle adossé au mur arrière. D’après les photographies d’époque, ces maisons sont souvent ornées de décorations extérieures réalisées avec des branches de bouleau.

Les cabanes du camp du Borrieswalde

- Fonds documentaire Yves Desfossés

Officiers allemands à l'intérieur d'une... - Cl. Yves Desfossés. Ministère de la Culture et de la Communication

Creusement de cabane sur le camp du... - Fonds documentaire Yves Desfossés

Fond de cabane du camp allemand du... - Cl. Thomas Sagory. Ministère de la Culture et de la Communication