Steven Delcourt. La Forme interactive

Afin que les visiteurs puissent découvrir une portion du champ de bataille demeurée intacte, un petit groupe de passionnés de l’association la Main de Massiges a dégagé un réseau de plusieurs centaines de mètres de tranchées et de boyaux, des abris, des sapes ainsi qu’un poste de secours dans le respect du style et avec des matériaux d’époque.

Photographie Vie quotidienne